La chaîne entrepreneuriale

 

EXPLICATION SOMMAIRE DU SCHÉMA DE LA CHAÎNE ENTREPRENEURIALE

 

Les cinq principales phases de la démarche entrepreneuriale sont :

Schéma de la chaîne entrepreneuriale.
Les étapes 1 à 3 concernent surtout l’entrepreneuriat éducatif et se termine avec la pré-incubation. Les incubateurs et autres espaces de travail collaboratifs (Working spaces) appartiennent à la phase 4.

1) la sensibilisation à la culture entrepreneuriale ;
2) la génération d’entrepreneurs et d’intrapreneurs ;
3) la création d’entreprises ;
4) le support aux 5 premières années ;
5) le transfert, la relève d’entreprise.

La phase 1 : activités d’information, de communication de la culture entrepreneuriale au sens large, qui s’adressent à la population étudiante en général. Par exemple : une journée d’activités entrepreneuriales.

La phase 2 : activités qui ont pour objectif de conscientiser les étudiantes et les étudiants à leur potentiel entrepreneurial, les activités mises en place ou existantes tentent de mobiliser une clientèle beaucoup plus ciblée. Par exemple : un cours complémentaire en entrepreneuriat.

La phase 3 : « … période au cours de laquelle l’individu est dans un processus concret de mise en œuvre d’un projet lié à sa carrière entrepreneuriale. Dans cette perspective, nous y retrouvons les activités s’adressant à des entrepreneurs dans un processus de prédémarrage ou en démarrage ainsi que les activités d’accompagnement, d’aide à la rédaction de plan d’affaires, de financement ou les formations débouchant sur le démarrage d’un projet d’affaires. L’idée d’affaires est à cette étape bien ancrée puisque il s’agit de sa mise en œuvre réelle et concrète. » (1) Par exemple : une entreprise-école, un club entrepreneurial, une jeune entreprise desservant la population étudiante.

Dans le PÉEC, nos activités incluent les meilleures pratiques relatives aux trois premières phases, incluant la première partie de la phase 3 (3a). D’autres initiatives comme L’école d’entrepreneuriat de Québec, du Cégep Garneau, ou l’attestation d’études collégiales, Démarrage et gestion de son entreprise, du Cégep de Trois-Rivières, prolongent cette étape et mènent à la création d’entreprises, qui seront éventuellement soutenues et hébergées par des centres de développement économique ou des incubateurs d’entreprises. Ces activités de phase 3b se situent en aval de notre projet (phase 3b, 4 et 5). Par contre, elles ne sont pas exclues pour l’avenir.

1. RIVARD, Alain, 2011, « Recensement des activités entrepreneuriales en Mauricie », Cégep de Trois-Rivières, 67 p. p. 11
Facebooktwittergoogle_pluslinkedin