La posture de l’enseignant et le développement des qualités de l’étudiant

Un reportage de Melissa Claudie Philippe

Le 11 mai 2017, s’est tenu l’atelier-échange sous le thème «Posture de l’enseignant versus le développement des qualités chez l’étudiant», à la Zone Entrepreneuriale du cégep Trois-Rivières. Offert par le Groupe d’innovation en pédagogie entrepreneuriale (GRIPE) et animé par Valérie Bellerose, cet atelier était destiné à tout le personnel enseignant et professionnel côtoyant la population étudiante du Cégep de Trois-Rivières. L’atelier avait pour objectifs  d’apprendre et d’échanger sur les stratégies pédagogiques favorisant le développement des qualités professionnelles et personnelles chez l’étudiant.

Valérie Bellerose, conseillère d’orientation et animatrice de l’atelier.

Valérie Bellerose est conseillère d’orientation à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Elle s’intéresse particulièrement à la pédagogie à valeur entrepreneuriale et son cheminement dans le milieu scolaire, universitaire et au Carrefour jeunesse-emploi témoigne de l’importance qu’elle accorde à la préparation d’une relève capable de combler le déficit d’entrepreneurs au Québec. C’est dans cette optique qu’elle aide les enfants et les jeunes à développer des qualités utiles à la réalisation de leurs rêves et qu’elle les guide dans leur choix de carrière tout en les sensibilisant sur l’option de devenir entrepreneurs.

Les projets entrepreneuriaux et les défis

Au début de l’atelier, Valérie a d’abord exposé les différentes manières d’aborder l’éducation entrepreneuriale. Elle peut prendre des formes de projets:

  • individuels
  • collaboratifs, entre élèves et étudiants de différentes disciplines ou niveau scolaire
  • initiés par les élèves, l’enseignant ou la direction
  • programmes parascolaires
  • intégrés dans toutes les disciplines scolaires.

Cependant, la pédagogie par projet, souvent utilisée pour le développement des valeurs et des compétences entrepreneuriales, n’est pas sans défis. En effet, pour être efficace, la réalisation de projets par les élèves doit répondre aux questions suivantes:

  • Comment la réalisation d’un projet permet-il à l’élève d’intégrer l’apprentissage?
  • Comment associer les projets réalisés à la démarche d’orientation et de choix de carrière?

L’enseignant doit accompagner l’élève durant les différentes phases de l’expérience en lui précisant leurs objectifs, en faisant le point sur l’expérience vécue et en l’analysant dans son contexte particulier.

La perception des élèves du rôle de l’école dans la préparation de leur futur et de leur développement personnel

En avril 2017, le Collège Horizon a mené une enquête auprès d’un échantillon de 390 élèves pour connaître leur vision du rôle de l’école. Aux trois questions suivantes posées, les réponses ont révélé ce qui suit:

L’école me prépare t-elle à mon futur? Parmi les choix suivants, quelle est la ressource qui te prépare le mieux à ton future?

    

Quel élément pourrait être ajouté à l’école afin de mieux te préparer à ton futur?

Quel est le rôle de l’école dans le développement de l’élève?

Ces résultats dénotent que les étudiants comprennent le rôle de l’école dans le développement de l’autonomie et admettent l’importance d’être guidé dans leur choix, puisque ces derniers auront des répercussions sur leur avenir. Force est de constater, que très peu (18.5%) perçoivent l’entrepreneuriat comme un élément à ajouter à l’école. Cependant, beaucoup reconnaissent l’importance de la collaboration et de l’esprit d’équipe dans leur développement.

Le conseiller pédagogique peut donc jouer un rôle pivot dans la sensibilisation à l’entrepreneuriat, non seulement comme option de carrière, mais comme stratégie pour stimuler les valeurs entrepreneuriales auprès des élèves.

L’orientation versus l’entrepreneuriat

Pour Valérie, cela peut s’avérer utile de mettre l’accent sur les caractéristiques de la «personne entreprenante». Cette personne doit l’influence qu’elle détient sur les autres à sa capacité à communiquer son enthousiasme et à vendre ses idées. Elle est énergique, optimiste, audacieuse, sûre d’elle-même, débrouillarde et sociable.

Le conseiller d’orientation doit vulgariser auprès des étudiants ce que fait la personne entreprenante et ce qui la caractérise, alors que les enseignants aident à la réalisation de projets concrets. 

En terminant, elle partage quelques activités qui pourraient compléter les initiatives que les enseignants mettent en oeuvre en salle de classe, pour favoriser l’acquisition des qualités entrepreneuriales: recevoir un invité, réaliser des sorties, demander de faire la description d’une idée, d’un besoin ou d’un problème, réaliser des discussions en classe ou dans le corridor etc….

Les échanges nourris et la participation des enseignants confirment l’intérêt qu’ils ont pour les différents sujets traité au cours de cet atelier. De plus, ils ont mentionné les mérites de la Zone Entrepreneuriale, implantée à Trois-Rivière en 2015. Cette école qui offre des services de formation sur mesure en entreprise, est née d’une volonté de faire converger les acteurs qui développent l’entrepreneuriat et les services aux entrepreneurs sous un même toit. A la fermeture de la Caisse populaire des Estacades, installation Sainte-Famille,  le Cégep des Trois-Rivières a fait l’acquisition du bâtiment et l’a rénové dans le but de mettre en place le programme en entrepreneuriat. Ce fut un concours de circonstance avantageux pour le cégep qui prévoyait créer un espace à part pour les entrepreneurs, dans une ambiance différente de celle du collège. Depuis 2 ans, la Zone Entrepreneuriale propose des services de codéveloppement, de démarrage d’entreprises et de mentorat. En outre, elle offre des ateliers de formation… pour entrepreneurs seulement!    

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin