Des étudiants récompensés pour leur fibre entrepreneuriale!

Le 10 mai dernier avait lieu la finale régionale du Défi OSEntreprendre – Estrie qui a couronné deux projets menés par des étudiantes et des étudiants du Cégep de Sherbrooke.

Félicitations aux lauréates et aux lauréats de la finale régionale du Défi OSEntreprendre – Estrie. Les étudiants en Sciences, lettres et arts Maxence Croteau, Alexis Rioux-Chevalier et Émile Rioux-Chevalier du projet « Attrapez-les toutes! » et Gabrielle Fauteux, étudiante en Gestion et technologies d’entreprise agricole (GTEA) et représentante de la Ferme Galyjo. Ils sont accompagnés sur la photo de M. Daniel Hébert, enseignant en Sciences, lettres et arts au Cégep de Sherbrooke, de M. Martin Toussaint, partenaire financier du Défi OSEntreprendre – Estrie, et de Mme Joëlle Guay, enseignante en GTEA et conseillère pédagogique au Cégep de Sherbrooke. Photo Facebook.

Félicitations aux membres du projet « Attrapez-les toutes » qui ont remporté les honneurs dans la catégorie collégial collectif pour leur jeu de cartes novateur mettant en scène les bactéries, les virus et les parasites causant ces infections transmissibles sexuellement et par le sang. Un jeu qui bataille sur trois fronts à la fois : la conscientisation, l’information et l’amusement.

Lire la suite

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

La posture de l’enseignant et le développement des qualités de l’étudiant

Un reportage de Melissa Claudie Philippe

Le 11 mai 2017, s’est tenu l’atelier-échange sous le thème «Posture de l’enseignant versus le développement des qualités chez l’étudiant», à la Zone Entrepreneuriale du cégep Trois-Rivières. Offert par le Groupe d’innovation en pédagogie entrepreneuriale (GRIPE) et animé par Valérie Bellerose, cet atelier était destiné à tout le personnel enseignant et professionnel côtoyant la population étudiante du Cégep de Trois-Rivières. L’atelier avait pour objectifs  d’apprendre et d’échanger sur les stratégies pédagogiques favorisant le développement des qualités professionnelles et personnelles chez l’étudiant.

Valérie Bellerose, conseillère d’orientation et animatrice de l’atelier.

Lire la suite… « La posture de l’enseignant et le développement des qualités de l’étudiant »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Albert Sinotte : du décrochage à l’engagement, grâce à l’entrepreneuriat éducatif

Un reportage de Mélissa Claudie Philippe

Albert Sinotte, étudiant au cégep de Trois-Rivières et heureux gagnant du concours Vise dans le Mille, dans la catégorie Idée d’affaires, est le créateur de l’application mobile Je veux.

Décrocheur potentiel, Albert Sinotte a porté un témoignage émouvant du changement de paradigme qui s’est opéré chez lui, grâce au projets d’entrepreneuriat éducatif auxquels il a pris part. D’un élève peu motivé et qui manquait d’engagement, il a repris le contrôle de la situation: «J’ai compris que j’étais maître de mes propres résultats, affirme t-il, pour faire la synthèse de ce parcours.»

Albert Sinotte, un étudiant entrepreneur inspirant.

Lire la suite… « Albert Sinotte : du décrochage à l’engagement, grâce à l’entrepreneuriat éducatif »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

La Bûche glacée ou l’entrepreneuriat n’attend pas l’âge

Un reportage de Mélissa Claudie Philippe

Le 15 avril 2016, Sara-Jeanne Bouchard lançait sa première entreprise, à l’âge de 19 ans. La Bûche Glacée, située à Beauport, est une invitation à savourer un contraste : un dessert glacé dans une atmosphère des plus chaleureuses.

A la suite d’une commotion cérébrale, Sara-Jeanne a dû abandonner temporairement ses études au cégep Limoilou. La remise en question qu’a occasionné ce retrait des activités académiques a précipité son lancement en affaires. Pour Sara-Jeanne, c’était un risque qu’elle était capable d’assumer: «Au fait, une fois ma décision prise, je ne pensais plus aux risques!, nous a-t-elle confié».

Sara-Jeanne Bouchard en 2017

Sara-Jeanne est fille d’un couple d’entrepreneurs, qui gère des résidences pour personnes âgées depuis 5 ans. La culture entrepreneuriale dont elle est imprégnée, jumelée au modèle de couple en affaires qu’elle connaît ont probablement eu une influence sur l’entrepreneure qui s’est alliée à son ami, Philippe Larouche pour partir le bar laitier. Lire la suite… « La Bûche glacée ou l’entrepreneuriat n’attend pas l’âge »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Le lancement officiel du PEEC, d’une allocution à l’autre

Un reportage de Mélissa Claudie Philippe

Le mercredi 3 mai 2017, la Galerie du Cégep Limoilou a accueilli, une conférence de presse pour souligner officiellement le lancement du Projet d’éducation entrepreneuriale au cégep (PEEC) et les investissements ministériels en matière de projets innovants. Le PEEC – qui a été présenté par M. Richard Filion, directeur général du Collège Dawson – est aujourd’hui une réalité qui s’inscrit dans la volonté du gouvernement de soutenir des projets en lien avec l’innovation et l’entrepreneuriat au collégial.

Dans l’ordre habituel, 1ère rangée: Fabienne Desroches (DG, Sorel-Tracy), Sylvain Blais (DG, Abitibi Témiscamingue), Mylène Boisclair (DG, Vieux Montréal), Nadine Le Gal (DG, Saint-Jérôme), Guy Dumais (DG, Shawinigan), Gilles Lapointe (DG, Saint-Félicien), Mario Landry (DG, Beauce-Appalaches), François Dornier (DG, Rimouski), Frédéric Laurin, (DG, Outaouais), Hervé Pilon (DG, Montmorency), Éric Gagné (DE, Sherbrooke) 2e rangée: Richard Filion, (DG, Dawson et porte-parole du projet), Hélène David, (ministre responsable de l’Enseignement supérieur), André Drolet (député de Jean-Lesage), Albert Sinotte (étudiant entrepreneur, Trois-Rivières), Sara-Jeanne Bouchard, (étudiante entrepreneure, Limoilou), Denis Leclerc, (président, Fondation du Cégep Limoilou et Groupe Biscuits Leclerc), Louis Grou, (DG, Limoilou, cégep mandataire du PEEC). Ont été empêchés: Paul Thériault, (DG, Victoriaville), Louis Gendron (DG, Trois-Rivières), Marie-France Bélanger (DG, Sherbrooke)

 

Lire la suite… « Le lancement officiel du PEEC, d’une allocution à l’autre »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin