Des étudiants récompensés pour leur fibre entrepreneuriale!

Le 10 mai dernier avait lieu la finale régionale du Défi OSEntreprendre – Estrie qui a couronné deux projets menés par des étudiantes et des étudiants du Cégep de Sherbrooke.

Félicitations aux lauréates et aux lauréats de la finale régionale du Défi OSEntreprendre – Estrie. Les étudiants en Sciences, lettres et arts Maxence Croteau, Alexis Rioux-Chevalier et Émile Rioux-Chevalier du projet « Attrapez-les toutes! » et Gabrielle Fauteux, étudiante en Gestion et technologies d’entreprise agricole (GTEA) et représentante de la Ferme Galyjo. Ils sont accompagnés sur la photo de M. Daniel Hébert, enseignant en Sciences, lettres et arts au Cégep de Sherbrooke, de M. Martin Toussaint, partenaire financier du Défi OSEntreprendre – Estrie, et de Mme Joëlle Guay, enseignante en GTEA et conseillère pédagogique au Cégep de Sherbrooke. Photo Facebook.

Félicitations aux membres du projet « Attrapez-les toutes » qui ont remporté les honneurs dans la catégorie collégial collectif pour leur jeu de cartes novateur mettant en scène les bactéries, les virus et les parasites causant ces infections transmissibles sexuellement et par le sang. Un jeu qui bataille sur trois fronts à la fois : la conscientisation, l’information et l’amusement.

Lire la suite

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

La posture de l’enseignant et le développement des qualités de l’étudiant

Un reportage de Melissa Claudie Philippe

Le 11 mai 2017, s’est tenu l’atelier-échange sous le thème «Posture de l’enseignant versus le développement des qualités chez l’étudiant», à la Zone Entrepreneuriale du cégep Trois-Rivières. Offert par le Groupe d’innovation en pédagogie entrepreneuriale (GRIPE) et animé par Valérie Bellerose, cet atelier était destiné à tout le personnel enseignant et professionnel côtoyant la population étudiante du Cégep de Trois-Rivières. L’atelier avait pour objectifs  d’apprendre et d’échanger sur les stratégies pédagogiques favorisant le développement des qualités professionnelles et personnelles chez l’étudiant.

Valérie Bellerose, conseillère d’orientation et animatrice de l’atelier.

Lire la suite… « La posture de l’enseignant et le développement des qualités de l’étudiant »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Albert Sinotte : du décrochage à l’engagement, grâce à l’entrepreneuriat éducatif

Un reportage de Mélissa Claudie Philippe

Albert Sinotte, étudiant au cégep de Trois-Rivières et heureux gagnant du concours Vise dans le Mille, dans la catégorie Idée d’affaires, est le créateur de l’application mobile Je veux.

Décrocheur potentiel, Albert Sinotte a porté un témoignage émouvant du changement de paradigme qui s’est opéré chez lui, grâce au projets d’entrepreneuriat éducatif auxquels il a pris part. D’un élève peu motivé et qui manquait d’engagement, il a repris le contrôle de la situation: «J’ai compris que j’étais maître de mes propres résultats, affirme t-il, pour faire la synthèse de ce parcours.»

Albert Sinotte, un étudiant entrepreneur inspirant.

Lire la suite… « Albert Sinotte : du décrochage à l’engagement, grâce à l’entrepreneuriat éducatif »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Le goût du risque

 

Les individus ayant une forte propension au risque ont plus de chance de s’orienter vers une carrière entrepreneuriale. Plusieurs recherches confirment cette idée, et la Fondation de l’entrepreneurship a conduit des sondages ayant abouti à ce même constat, pour l’ensemble du Québec. Non seulement le goût du risque et l’intention d’entreprendre sont positivement corrélés, mais cette valeur est un signe distinctif des personnes qui s’affirment comme entrepreneur.

Lire la suite… « Le goût du risque »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

L’entrepreneuriat éducatif au collégial

L’entrepreneuriat éducatif au collégial permet d’assurer une continuité entre les activités à valeur entrepreneuriale menées dans les écoles primaires et secondaires et les centres entrepreneuriaux universitaires. Les jeunes et les adultes qui poursuivent des études collégiales déterminent la façon dont ils veulent s’engager sur le marché du travail, même lorsqu’ils visent des études universitaires. L’entrepreneuriat leur sera alors présenté comme une option viable et intéressante, soit comme entrepreneuriat classique ou sous ses formes coopératives et sociales.

Lire la suite… « L’entrepreneuriat éducatif au collégial »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin